Livraison Gratuite sur toutes les oeuvres

Pleine Lune en Verseau - 22 Août 2021 - à 29°36’ Verseau

L’amour comme boussole dans les eaux inexplorées du nouveau monde.


Fait relativement rare, nous voici face à la seconde pleine lune dans le signe du Verseau de l’année.

Pleine Lune Verseau


Comme toute pleine lune, nous sommes dans un moment de culmination, où les énergies sont à leur apogée, sur le point de « déborder » en quelque sorte. D’un côté, le Soleil est dans le dernier degré du Lion et de l’autre, la lune est dans le signe du Verseau et « magnifiée » par Jupiter.

Alors que notre conscience (Soleil) est centrée sur le « Moi », nos émotions (Lune) nous rappellent le collectif. Comme Jupiter est conjoint à la lune, il augmente notre sensibilité (Lune) et il est possible que les questions liées aux groupes et à la société nous accaparent émotionnellement en ce moment.

Malgré la « trêve » estivale et la période des vacances, nous sommes tous conscients et atteints émotionnellement par les déséquilibres du monde : les ravages des feux en Méditerranée, les terribles inondations, le retour des Talibans au pouvoir en Afghanistan… Sans parler de la situation sanitaire qui prend des contours de plus en plus sombres et oppressants.

Si nous sommes sincères, nous sentons tous cette tension entre notre envie individuelle d’aller de l’avant avec enthousiasme, et le tumulte qui vient du monde et nous déstabilise.

Or, la sagesse nous montre que c’est justement dans ces moments de polarisation qu’il est important de se rappeler que les oppositions sont en fait des forces complémentaires et qu’elles dessinent des axes. Et l’axe Lion - Verseau nous parle d’Amour : envers Soi (Lion) et envers les autres (Verseau).

Cette pleine lune est comme un miroir que nous tend le ciel : elle nous incite à aller puiser dans notre âme, malgré la fatigue et la tristesse, l’Amour. Pas un Amour fleur bleu, de pacotille et qui cherche simplement à plaire. Non. La Pleine Lune nous invite à aller puiser un Amour courageux, un Amour qui ne pose pas de conditions, un Amour révolutionnaire qui ne désire qu’une seule chose : libérer. Soi et les Autres.

J’ai récemment entendu d’une femme très sage - Amanda Sérvulo - les mots suivants : « une plante qui n’éprouve pas de tensions, ne produit pas d’essence ». Elle se référait à la lavande du Sud de la France qui apparemment est la lavande la plus prisée car la plus parfumée. Les conditions climatiques qui la font pousser « stressent » la plante qui donc « lutte » en produisant un parfum qui lui permet d’attirer des pollinisateurs tels que les abeilles, les bourdons ou les papillons. Elle assure ainsi la survie de son espèce.

Et si, telles les plantes, nous devons passer par l’alambic de la vie pour distiller notre essence ? Et si toutes ces épreuves et moments difficiles étaient là pour qu’on puisse avoir accès à notre âme ?

Je cherche souvent des signes dans la voûte céleste, un peu comme les Babyloniens, il y a 5000 ans, qui regardaient TOUTES les constellations, pas seulement les planètes de notre système solaire. Et je suis allée chercher quelles étaient les étoiles qui « couronnent »  cette lunaison.

Ces étoiles sont des guides, des forces tutélaires qui nous permettent de voir plus loin et d’être reliés à l’Esprit. Deux étoiles nous accompagnent pendant cette lunaison : Phact & Sadalsuud.

Phact, qui dans l’Antiquité était l’étoile qui dessinait la proue de la constellation du navire Argo, est la sentinelle qui nous guide dans l’inconnu. Elle vient attiser notre désir d’aventure et d’exploration. Elle est l’esprit intérieur, le « daïmon » antique, qui nous pousse à aller au-delà de nos limitations et à ouvrir nos horizons.

Puis Sadalsuud, l’étoile la plus brillante de la constellation du Verseau, qui en arabe veut littéralement dire « la plus chanceuse des chanceuses ». Elle brille, nous indiquant qu’il faut persévérer pour trouver le bonheur.

Dans un monde polarisé et en souffrance, nos guides stellaires nous encouragent à allumer notre désir d’exploration et à persévérer dans notre quête de joie. Et la pleine lune nous rappelle que notre boussole dans ces eaux troubles reste l’Amour.