Livraison Gratuite sur toutes les oeuvres

Equinoxe d'Automne

Nous nous préparons à croiser le seuil de l'équinoxe d'automne, moment où le jour et la nuit ont la même durée. C'est ce que veut dire équinoxe : "nuit égale" en latin

Une fois passé ce portail, le soleil perdra, petit à petit, du terrain face à la nuit dans l'hémisphère Nord.

Les anciens voyaient dans ce moment précis l'opportunité de faire le bilan, de constater tout ce qu'ils avaient pu récolter pendant le printemps-été et de se préparer pour l'arrivée du froid.
C'était un moment de de gratitude pour tout ce qu'on avait pu recueillir, et de préparation pour les éventuelles difficultés de l'hiver.

Nous sommes nombreux actuellement à nous rebeller contre ce cycle, à maudire l'arrivée du froid et de la nuit. Et c'est vrai qu'il est parfois difficile de quitter la chaleur de l'été... 
Mais à quoi bon se rebeller contre quelque chose qu'on sait inévitable - et surtout transitoire?

L'équinoxe peut ainsi être perçu comme un moment d'équilibre : entre le jour et la nuit, le travail et le repos, la récolte et la conservation...D'où l'image de la Balance à l'équilibre.

Puis comme tout cycle, cherchons la sagesse profonde qui est empreinte dans le ciel et dans l'histoire millénaire de l'humanité.

À l'époque des Babyloniens (2e millénaire avant JC), la constellation qui se trouvait comme "toile de fond" au moment de l'équinoxe n'était pas celle de la Balance (qui n'existait pas en tant que telle) mais celle du Scorpion. Cette énorme et brillante constellation s'étendaient entre le signe de la Vierge et celui du Sagittaire.

Les Babyloniens faisaient pourtant la distinction entre le corps du Scorpion et ses Pinces - nommés aussi les Plateaux.
Cela faisait référence à l'instrument utilisé par le dieu solaire Samas - qui était un Dieu de Justice et de Vérité. Le symbole est puissant car le soleil est reconnu comme capable de tout voir sur terre, donc d'être témoin des injustices et par conséquent de juger les hommes.

On retrouve cette image de jugement chez les Égyptiens avec la "pesée des âmes".
Au moment de la mort, l'âme du défunt devait passer plusieurs épreuves avant d'accéder à la "Vallée des Roseaux" - sorte de paradis égyptien.
La plus redoutable des épreuves était quand le cœur du défunt était placé dans une balance et comparé à la plume de Maât - déesse de justice, d'harmonie et d'équilibre.

Les égyptiens considéraient que pendant la vie le cœur s'alourdissait chaque fois que la personne n'accomplissait pas ses devoirs. Donc si le cœur était plus lourd que la plume de vérité de Maât, il était dévoré par la terrible déesse Âmmout. Ce n'est que si le cœur était aussi léger que la plume que l'âme accédait à la bienheureuse "Vallée des Roseaux".

La constellation de la Balance commence à exister véritablement qu'à l'époque Romaine.
À cette époque l'équinoxe se produisait dans cette région du ciel et c'est ainsi que les Pinces se sont détachées du Scorpion et deviennent la Balance.
Puis il est intéressant de noter que ce signe soit le seul objet dans tout le Zodiac, comme si l'objectivité et l'impartialité lui étaient inhérentes.

Grâce aux anciens on comprends que la Balance - et donc l'équinoxe - est comme un seuil, une anti-chambre avant le plongeon dans les eaux profondes et transformatrices du Scorpion.

Alors où se produit l'équinoxe dans votre propre thème? Quel secteur de vie est activé par ce soleil de justice, d'harmonie et de vérité?
Où êtes-vous invité à faire preuve d'impartialité et de franchise pour accéder à plus d'équilibre, de paix et d'harmonie?

C'est ce que nous allons explorer ce dimanche 20 septembre à la boutique Von Grüt - au 32 rue de l'Église 77250 Moret sur Loing.